A découvrirBarsRestos

L’Almanach

L’homme est discret, mais farceur ; le lieu modeste, mais chaleureux, le concept, simple mais travaillé. A l’Almanach tout est à l’image de Sébastien : humain mais à plusieurs niveaux de lecture. Et les habitants du quartier ne s’y trompent pas.

Animé par une force tranquille

Si ce n’est sa grande taille, Sébastien n’est pas du genre à se faire remarquer. Il est plutôt observateur que tchatcheur, plutôt contemplateur qu’agité, mais qu’on ne s’y trompe pas; tout ici, à l’Almanach est le fruit de son imagination, de son travail, et de ses réflexions. C’était son projet, il l’a voulu tel quel et a tout étudié dans le moindre détail. Rien n’a été laissé au hasard, à commencer par la déco, qu’il a travaillé au millimètre près avec l’Atelier 2000, Rue des Teinturiers. Un studio de création et d’impression situé dans le quartier, c’est essentiel. C’est même l’une de ses marques de fabrique : faire du local, collaborer uniquement avec des artisans et des producteurs du coin. C’est valable de la déco à la restauration, en passant par les boissons.

« J’étais convaincu que mon projet marcherait » dit-il, sans aucune prétention. Sébastien savait où il voulait aller, et où il voulait amener les autres, c’est tout. Il a repris le bar en 2013, en sachant parfaitement ce qu’il allait en faire. Pour autant, mener à bien ce projet ne l’a pas empêché d’avancer aussi dans sa vie privée. Sébastien a eu une petite fille, dont il s’occupe au maximum en dehors de ses heures de travail. Elle a 3 ans aujourd’hui, et son rôle de père ne l’empêche pas de tenir son bar à bout de bras, sereinement.

Pourtant, sa réussite, Sébastien l’avait pas prémédité. Rien ne pouvait indiquer que cet enfant du Tarn et Garonne se retrouverait au comptoir d’un bar à 43 ans. Rien, ni son parcours ni ses loisirs, ni ses études ; mais rien ne pouvait indiquer précisément non plus ce qu’il allait faire ! Parce que Sébastien n’est pas du genre à tout calculer, ni à s’organiser une carrière sur mesure. « Je me laisse porter par les flots de la vie », dit-il, sagement.

Porté par les flots

Et les flots de la vie, l’ont mené ici, rue de la république. Doucement mais sûrement. Enfance classique raconte-il : « je faisais du foot parce que dans le village tout le monde faisait du foot ». Il a grandi à Labastide du temple, et il est formel : « RAS », rien à signaler dans ce parcours absolument traditionnel, qui l’a mené au Bac, puis à la fac, au Mirail. A 18 ans, Sébastien s’oriente timidement vers les Sciences de l’Education, il obtient les diplômes, effectue même quelques remplacements dans des institutions, auprès de public handicapé le plus souvent. Mais ne s’y retrouve pas « Je savais que je serais en conflit toute ma vie si je restais dans ce milieu ». Alors il le quitte ce milieu, mais il fallait bien bosser. Sébastien postule pour être serveur. A ce moment-là, il ne le sait pas encore, mais ce petit job deviendra grand.

Guidé par l’envie

Sébastien obtient un job de serveur dans un bar de la Rive Droite, Rue Riquet, le Délicatessen. Un bar qu’il cite souvent, forcément : c’est là qu’il a démarré, fait ses armes, et vu grandir son projet. C’est là qu’il a tout appris du métier, là qu’il a rencontré la femme de sa vie, là aussi qu’il s’est découvert un vrai goût du contact et le plaisir du lien humain entre le barman et ses clients. C’était un bar de quartier et après quelques années à y travailler, il a voulu avoir le sien. Créer son lieu, y vendre ses bières et surtout tisser un vrai lien avec tous les gens qui y viennent. Aujourd’hui, il est bien dans ce lieu qui lui ressemble, aussi simple en apparence que raffiné en profondeur.

Motivé par les autres

Le lien humain, c’est ce qui le motive le plus. S’il a choisi Saint Cyprien c’est donc en connaissance de cause : un endroit hétéroclite ; des personnes attachées à leur lieu de vie, et des habitants qui « habitent » véritablement leur quartier. Sébastien avait vu juste, dans le mille : l’Almanach est aujourd’hui un lieu de rendez- vous pour tout le monde ici. Des familles, qui viennent avec les enfants, des collègues qui viennent boire un verre à la sortie du boulot, des amateurs de bières, qui savent que Sébastien ne propose que de la très bonne bière 100% issue des brasseries de la région, et des femmes. Beaucoup de femmes, et ça, ça lui fait très plaisir à Sébastien. Non pas qu’il soit du genre coureur de jupon, loin s’en faut. C’est tout le contraire, et c’est bien ce qui plait aux dames. « Ici elles se sentent à l’aise et en sécurité » explique-t-il. « Ça me fait plaisir de voir qu’elles sont nombreuses à venir boire un verre dans mon bar, pour moi ajoute Sébastien, c’est un gage de qualité, la preuve que chez moi, on est bien et on est tranquilles ». Et il n’en fallait pas plus pour faire le bonheur de cet homme, dont la force tranquille et le calme inébranlable rassure en effet autant qu’ils donnent de l’énergie.

 

Almanach Saint-Cyprien Toulouse

Photo by Studio le Carré
Texte : Milia Legasa
Site by Agence Novo

 

Comment s'y rendre ?

Adresse

53, rue de la République, 31300 Toulouse

Métro

🅰️Saint-Cyprien – République

Horaires

Lundi Fermé
Mardi 17h00 – 02h00
Mercredi 17h00 – 02h00
Jeudi 17h00 – 02h00
Vendredi 17h00 – 02h00
Samedi 17h00 – 03h00
Dimanche 18h00 – 00h00

Contact

Tél : 09 83 87 52 70

    Dans la même rubrique

  • Rive Gauche Coiffure

    Un petit air d’Inès Sastre mais l’allure d’Ines de la Fresssange, Maude appréciera certainement la…

  • La Houblonnière

    Une houblonnière, c’est un vaste champ planté de houblon – où l’on aimerait se perdre,…