Actus

Face aux Abattoirs, un nouvel immeuble dit Carré d’Art

Un immeuble flambant neuf, une façade « à l’ancienne » conservée, des logements, des bureaux et du style ! C’est un nouveau départ pour ce site, lieu emblématique des soirées toulousaines par le passé, et qui sort de plus de 3 ans de travaux.

Ça n’aura échappé à personne et c’est une page de l’histoire du quartier qui se tourne définitivement. Chez Carmen n’est plus. En lieu et place de cet établissement célèbre de Saint Cyprien se dresse désormais un immeuble chic. Symbole du nouvel élan de Saint-Cyprien pour certains, symptôme d’une “gentrification” difficilement assumée pour d’autres, la résidence Carré d’Art fait déjà partie du présent du quartier, habitée par des dizaines de familles qui sont venu grossir la population de Saint-Cyprien.

 Une page qui se tourne

On y danse plus le tango depuis 2016, le restaurant Chez Carmen a fermé ses portes il y a plusieurs années maintenant. Il ne reste rien non plus des logements vétustes qui tenaient encore debout juste au-dessus du restaurant.

C’était au mois de mai 2016 précisément. L’établissement avait mis la clef sous la porte et on savait que tout allait être détruit. Déjà, il y avait ceux qui le déploraient, la larme à l’œil ; et ceux qui se tournaient vers l’avenir. Un avenir radieux manifestement, puisque le lieu allait devenir l’adresse d’un des plus beaux immeubles neuf construits ces dernières années à Toulouse.

Un immeuble moderne et élégant, face aux Abattoirs

La résidence s’appelle Carré d’Art. Elle a été inaugurée en octobre et les habitants ont pu constater qu’une partie de la façade de l’emblématique restaurant a été conservée telle quelle. Le résultat est plutôt agréable à l’œil, mais surtout le défi des constructeurs est relevé. L’ensemble se compose de 162 logements. Des appartements mais aussi des maisons individuelles. On compte en effet 154 appartements pour 8 pavillons. Le tout sur 4 255 mètres carrés. Certains logements bénéficieront d’une belle terrasse, avec une vue imprenable sur la ville et sur la Garonne. 47 logements sont exploités par Métropole HLM Toulouse Habitat, les autres, eux, ont été commercialisés au prix fort, emplacement et vue obligent.

Au pieds de l’immeuble, des commerces sont installés. Un cabinet multidisciplinaire regroupe kinésithérapeute, ostéopathe, prof de yoga, et autres praticiens tournés vers le bien-être. Plus à gauche, c’est un groupe dentaire qui ouvrira prochainement. Un troisième et dernier emplacements commercial tourné lui vers le pont des Catalans, attend encore preneur.

Site by Agence Novo

Crédit Photo : Icade Immobilier

Texte by Milia Legasa