Patrimoine

Hôpital de La Grave

Construit à partir du XIIe siècle, La Grave tient son nom de l’endroit où il est bâti : sur la « grève » de la Garonne. L’hôpital a accueilli les pauvres, les orphelins, les aliénés et les prostituées mais également les pestiférés. Sa situation extra-muros idéale permettait d’isoler les contagieux du reste de la citée.

La chapelle circulaire de l’hôpital de La Grave porte un dôme à lanternon soutenu par une structure en bois et recouvert de cuivre. Elle constitue un des symboles de la Ville rose.

Grâce à ses huit hectares aménagés principalement aux XVIIe et XVIIIe siècles, La Grave était le plus grand hôpital de Toulouse. Au XXe siècle, il s’agissait aussi de la principale maternité de la ville. C’est ici que Toulouse a vu naître, entre autres, Carlos Gardel.

À présent, on y dispense une médecine humanitaire de proximité. La chapelle sera bientôt un lieu culturel. Un cheminement piétonnier permettra de traverser l’ancien hôpital.

Site by Agence Novo

Comment s'y rendre ?

Métro

Ligne A - arrêt St-Cyprien République

Horaires

lundi 09:00–12:30, 14:00–18:00
mardi 09:00–12:30, 14:00–18:00
mercredi 09:00–12:30, 14:00–18:00
jeudi 09:00–12:30, 14:00–18:00
vendredi 09:00–12:30, 14:00–18:00
samedi 09:00–12:30, 14:00–18:00
dimanche 09:00–12:30, 14:00–18:00

    Dans la même rubrique

  • Hôtel-Dieu Saint-Jacques

    Construit par les moines bénédictins de la Daurade, cet hôpital présente une superbe façade de…

  • Place Olivier

    Entre le Pont Neuf et la Place Saint-Cyprien, la Place Olivier, agréable et ensoleillée, fait…