Patrimoine

Les Abattoirs

Depuis 2000, les anciens abattoirs de Toulouse ont été reconvertis en musée d’art contemporain.

Une architecture signée Urbain vitry

En 1826, Urbain Vitry est chargé d’édifier dans le quartier de Saint-Cyprien un site qui regroupera l’ensemble des abattoirs toulousains. Toulouse souhaite en effet mieux contrôler les activités liées au commerce de viande dans un souci hygiéniste. Le célèbre architecte conçoit un bâtiment industriel de type basilical au style néo-classique. L’ensemble est constitué d’une partie centrale à étage et d’une autre en demi-cercle. Il accueille en particulier les échaudoirs, où les bêtes abattues sont ébouillantées.

Des abattoirs au musée des Abattoirs

Les abattoirs continuent d’être en activité jusqu’en 1988. En 1990, ils sont inscrits aux monuments historiques. Puis l’année suivante débute le projet de transformation en centre d’art moderne et contemporain. Les travaux de réhabilitation commencent en 1997.

Le musée des Abattoirs est officiellement ouvert en 2000. Administré par le FRAC (fonds régional d’art contemporain), il rassemble au moins 3400 œuvres, dont le rideau de scène de Picasso, que l’on peut voir dans la vaste salle située au bas de l’escalier monumental.

Le fonds moderne rassemble des œuvres représentatives des courants de l’après-guerre (abstraction lyrique, art brut, art informel). Le fonds contemporain, quant à lui, s’organise autour des axes suivants: l’organique et le vivant, la poétisation de la ville, les dimensions cosmiques, les hybrides et les chimères, l’art engagé et politique.

Site by Agence Novo

Comment s'y rendre ?

Adresse

76 Allées Charles de Fitte, 31300 Toulouse

Métro

Ligne A - arret st-cyprien

Horaires

vendredi 12:00–18:00
samedi 12:00–18:00
dimanche 12:00–18:00
lundi Fermé
mardi Fermé
mercredi 12:00–18:00
jeudi 12:00–18:00

    Dans la même rubrique

  • Pont Neuf

    Débutée en 1544, l’édification du plus vieux pont de la Garonne résulte d’un enjeu national.…