Actus

La Maison d’à Côté, le resto caché !

Nous parlions la semaine dernière de la rue Jean de Pins… Savez-vous que cette rue a aussi la particularité d’abriter, au numéro 45, « La Maison d’à Côté », un restaurant pas comme les autres ?

Il faut sonner à la porte bleue pour entrer dans cet endroit un peu confidentiel où chacun peut déjeuner du lundi au vendredi. Un long couloir en carreaux de ciment mène à une salle claire aux murs décorés de photos et de tableaux et à une petite cour pleine de charme. Des tables simples et joliment dressées participent à une ambiance calme, feutrée, sans chichi. Voici pourquoi il est si agréable de passer un moment dans ce restaurant associatif, engagé dans la réinsertion sociale et professionnelle de femmes victimes de violences. On vous y servira un menu unique, mais différent chaque jour et vraiment, on se régale : les plats « fait-maison » sont goûteux, copieux, originaux et à un prix imbattable !

La porte de la cuisine reste ouverte et c’est là que s’affairent des femmes d’origines diverses qui, sous la houlette bienveillante de leur éducatrice technique, apprennent les secrets de la restauration. Elles cuisinent, assurent le service, font la plonge, donnent un coup de balai, totalement investies dans le bon fonctionnement de leur « maison ».

C’est en 1998 que le centre d’accueil et d’hébergement Claire Maison, un foyer pour jeunes filles en difficulté situé aussi rue Jean de Pins, acquiert la maison. L’association Olympe de Gouges – du nom de la femme de lettres, féministe et révolutionnaire montalbanaise décapitée à la Révolution – est fondée pour mettre en place le premier café associatif de la région. « La Maison d’à Côté » est née, sa dynamique lancée et, très vite, l’atelier de formation et le restaurant d’application sont ouverts. La mission de l’association (à laquelle il est possible d’adhérer) prend alors toute sa dimension : entraide, protection, réconfort, soutien à des femmes en grande précarité. Une main tendue qui leur offre la possibilité de souffler un peu, mais aussi de se former, d’acquérir un métier et une autonomie matérielle afin de retrouver confiance en soi et une place dans la société.

Mais le travail de transmission ne s’arrête pas là. « La Maison d’à Côté », en plus du service de restauration, offre un service traiteur sur commande avec livraison possible dans le quartier.

Vous pourrez également acheter de délicieuses confitures, originales, faites avec des fruits « écartés de la vente ». L’effort fait sur les emballages en fait de sympathiques cadeaux à offrir à des prix plus que raisonnables. J’ai aussi décrit de murs couverts de photos et de tableaux. Chaque mois, en effet, « La Maison » reçoit un artiste, organise un vernissage et devient galerie d’art mais aussi salle de concert puisque vous pourrez croiser musiciens et chanteurs venus animer les déjeuners. Enfin, une bibliothèque nouvellement lancée vient compléter cette maison-restaurant à la saveur spéciale, au goût inimitable, qu’il est (aussi !) possible de louer, à l’heure ou à la journée, que l’évènement soit festif ou professionnel !

Informations pratiques : 

La Maison d’à Côté
45 rue Jean de Pins, 31300 TOULOUSE
Contact : 05 62 48 56 68
maisondacoté45@gmail.com
Réduction pour les adhérents

Textes by Christilla FORZY
Photos by La Maison d’à Côté 
Site by Agence Novo