A découvrirHistoire

Les Viguerie

Les Viguerie, chirurgiens de père en fils.

Les Viguerie père et fils ont donné leur nom à la rue éponyme du quartier Saint-Cyprien.

D’abord dénommée rue Neuve, puis rue Tripières-Vieilles, la rue Viguerie prend son nom actuel après la mort de Charles Marguerite Guillaume Viguerie, chirurgien et professeur à l’École de médecine de Toulouse, en 1855.

Charles Marguerite Guillaume Viguerie

Fils de Jean Viguerie, chirurgien en chef de l’Hôtel Dieu Saint-Jacques qui devint membre de l’Académie des Sciences, Inscriptions et Belles Lettres de Toulouse en 1781 et fut nommé chirurgien militaire par Louis XVI en 1782, Charles Viguerie se montra aussi brillant que son père et lui succéda au même poste. Il se révéla un médecin humain envers les malades, et prompt à aider les nécessiteux. Il fut d’ailleurs fait chevalier de la Légion d’honneur, puis de l’Ordre de Charles III.

Un portrait à Jules Guesde

Après sa mort, une plaque commémorative en marbre noire fut posée sur sa maison natale, une annexe de l’Hôtel Dieu, par le Conseil de santé.

On peut également voir un portrait de lui dans le cabinet du doyen de l’ancienne faculté de médecine de Jules Guesde.

Rue Viguerie et port Viguerie

À noter, si la rue et le port Viguerie sont homonymes, ils n’ont pas le même référent. En effet, le port tire son nom de la viguerie royale, une ancienne juridiction administrative du Moyen Âge.

Texte : Viviane Bergue
Photos : Archives de Toulouse
Site: Agence Novo

    Dans la même rubrique

  • Studio Le Carré

    Un vrai studio photo, avec l’âme de ses propriétaires en bonus. Etienne et Elisa se…