Actus

Un million d’euros, et une grande braderie à Saint-Cyprien

Une aide bienvenue pour les commerçants, qui se souviennent des manifestations de gilets jaunes du 8 décembre dernier à Saint-Cyprien, et de la casse, notamment avenue Etienne Billières.

C’est acté, la ville de Toulouse a voté vendredi des mesures d’aides pour les commerçants. L’annonce avait été faite dans le courant du mois de janvier, mais cette fois c’est sûr, ils vont bel et bien pouvoir bénéficier d’une aide de la part de la mairie. C’est voté.

Alors qu’on a vu fleurir des panneaux « commerce en danger, à vendre » un peu partout dans Toulouse ; les élus ont validé un plan de près d’un million d’euros. Il sera destiné aux commerçants qui affichent des pertes d’exploitation, et notamment ceux qui ont souffert des dégâts causés au mois de décembre. Un mois habituellement faste et qui s’est révélé catastrophique pour certains commerces de l’avenue Etienne Billières.

Que prévoit le plan ?

Il s’agit d’aider les commerçants à reprendre leur souffle. Concrètement, le plan prévoit une exonération du droit de place et des redevances d’occupation du domaine public pour 3 mois. Cela concerne les terrasses, les commerçants des marchés de plein vent, les brocantes, les marchés couverts, marché de Noël, manèges et taxis. Les commerçants seront également autorisés à organiser une soirée en nocturne pour les soldes d’été.

Par ailleurs, le Conseil municipal compte engager la responsabilité de l’Etat face aux débordements des manifestations des “gilets jaunes”. débordements qui ont commencé  le 17 novembre. Le même Conseil municipal a en outre décidé de mettre à disposition gratuitement des salles communales dans le cadre du grand débat national.

Une braderie à Saint Cyprien

Enfin, et c’est important ! Les commerçants du quartier pourront compter sur une grande braderie. Braderie exceptionnelle, à Saint Cyprien. Elle sera justement destinée à venir en aide à ceux qui ont souffert des manifs de décembre. Elle aura lieu au mois d’avril, et elle s’annonce déjà comme un des grands évènements du printemps.

 

Crédits photos: Studio Le Carré

Texte: Milia Legasa