Actus

Une aide pour les commerçants de Saint Cyprien: jusqu’à 5000€ chacun

Lycéens et gilets jaunes étaient venus en découdre dans le quartier par centaines ce samedi là. Les gérants de magasins avaient dû baisser le rideau en urgence quand leur boutique n’avait pas été saccagée avant. Avis aux commerçants du quartier : les commerces toulousains vont pouvoir bénéficier d’un coup de pouce ! 

Le mouvement a commencé le 17 novembre dernier. Dès le départ, Toulouse a fait partie des places fortes de la contestation. Depuis, tous les samedis, le même scénario se reproduit, en ville. Pour bon nombre de commerces l’impact est énorme, les pertes, conséquentes. Le samedi étant traditionnellement la journée du « shopping ».

Certains commerçants ont même accroché à leur vitrine des panneaux « commerces à vendre » en guise de protestation. Comme pour prévenir : ils agonisent sous l’effet de cette crise sociale. Et si la plupart font contre mauvaise fortune bon cœur, et tiennent le coup ; d’autres ne s’en relèvent pas. C’est pour ceux-là que les chambres consulaires et le Département ont mis en place ce fond de solidarité.

Une enveloppe de 5000€ chacun, mais à rembourser !

Il s’agit d’une avance remboursable en effet, et seules les entreprises ayant subi des dégâts matériels ou une perte d’exploitation d’au moins 15 % peuvent en profiter. Ici à Saint-Cyprien, nombreux sont ceux qui pourraient en faire la demande à en croire l’ampleur des dégâts occasionnés le 8 décembre dernier. Même si la vie a bien évidemment repris son cours, certains commerces semblent ne s’être jamais vraiment remis des dégâts. Entre les délais d’attente imposés par des vitriers surchargés, et les problèmes de trésoreries des commerces dégradés : certaines vitrines ne sont toujours pas réparées. C’est le cas du cordonnier serruriers de l’Avenue Etienne Billières. De nombreuses banques et quelques agences immobilières sont toujours calfeutrées derrière des planches de bois. Bref, le quartier garde les stigmates de ces jours de violences, et le soutien financier s’avère particulièrement bienvenu pour ceux qui ont encore du mal à s’en relever.

Commerçants, si vous cherchez de l’aide, c’est par ici :

Concrètement, en tant que commerçants, vous pouvez faire appel aux fonds de solidarité de la CCI et de la CMA. Vous serez éligibles en cas de dégâts matériels et/ou de perte d’exploitation d’au-moins 15% depuis le début de l’évènement.  Le montant de l’aide est de 5.000 € par entreprise. Seules les PME indépendantes haut-garonnaises, et sinistrées, pourront en bénéficier. Il faut savoir que le Conseil Départemental de la Haute-Garonne contribue à hauteur de 300.000 euros à ce dispositif. Dispositif mis en place dans un seul but : satisfaire toutes les dépenses immédiates nécessaires à la poursuite ou à la reprise de l’activité.
Enfin, sachez que de son côté la Région Occitanie met en place des aides exceptionnelles aux commerçants, artisans et entreprises pour un montant total de 4,5 millions d’euros.

Vous trouverez toutes les informations utiles sur le site de la Chambre de Commerce et d’Industrie.

 

Crédit photos: Studio Le Carré

Texte by Milia Legasa