A découvrirAnnuaireRestos

Carson City

A Saint-Cyprien, Isabelle et Dominique font figure de pionniers. Ils ont conquis l’ouest toulousain bien avant qu’il ne constitue un véritable eldorado. Leur établissement, Carson City, est aujourd’hui une institution.

Des bikers aux hipsters…

Ils se connaissent depuis plus de 30 ans, ils forment un couple solide et solidaire. Ils se sont installés sur la place Olivier en 1986, alors qu’elle n’était encore qu’un vaste parking. “Seule la fontaine est restée. A l’époque, c’était limite un quartier mal famé”, témoignent-ils. Leur restaurant, rebaptisé “Carson City” en 1994, est un ancien bar de bikers, autrefois nommé “New York City”. Désormais, le lieu s’apparente davantage à une brasserie, même s’il accueille encore des concerts toutes les semaines. (Un groupe toulousain de jazz Nouvelle-Orléans, nommé “Contrebande”, y joue tous les mardis soirs depuis 20 ans. )

French touch

Entre la Bretonne et l’Aveyronnais, les rôles sont clairement définis : Isabelle gère la caisse, l’accueil et le service ; Dominique s’occupe de la cuisine, épaulé par une équipe de cinq personnes. C’est sa mère qui lui a donné tous les tuyaux pour concocter de bons plats du jour. Au Carson City, l’ambiance est très familiale et les plats, souvent d’inspiration nord-américaine, sont servis en portions très généreuses. La viande vient d’Aveyron (100% Aubrac) et les milkshakes maison ont des goûts insolites (barbapapa, yaourt bulgare…).

Ambiance collector

Si le Carson City est complet, vous pourrez toujours vous tourner vers le Carson Burger juste à côté, avec sa carte constituée exclusivement de burgers et de glaces artisanales. Et si vous n’avez pas faim, alors faites un léger détour par Antic Shop, la boutique d’antiquités qui jouxte l’établissement. Vous y retrouverez tous les objets déco que Dominique collectionne (et vend) – des articles liés à l’univers de l’automobile des années 50-60, principalement US. Le patron du Carson a beaucoup vadrouillé sur les routes américaines et il en a rapporté de nombreux trésors, dont certains sont exposés dans le restaurant même – comme cette pub Pontiac sur une plaque émaillée des années 30, qui vient du fin fond du Wyoming. “Je suis entré chez un mec qui vivait dans une école depuis la mort de sa mère institutrice. Il faisait bien 140 kg et portait une salopette. Il était obsédé par le souvenir de sa mère. Sur le tableau noir, il y avait encore des trucs qu’elle avait écrits trente ans plus tôt. J’ai vu cette plaque qui traînait dans un coin et il a accepté de me la vendre.”

Au Carson City, on voyage sans avoir à partir sur la route 66. On y croise parfois Michel Jonasz ou des joueurs du Stade toulousain. Les ZZ Top sont même venus y boire un Jack Daniels au comptoir dans les années 90.

Isabelle & Dominique chérissent ce quartier de Saint-Cyprien qu’ils ont vu éclore. Ils aiment son marché et ses petits commerces, comme la boulangerie Cyprien ou la chocolaterie Cacao Fages. Mais ce qu’ils préfèrent, c’est la vraie vie de quartier qui y règne.

Carson City Toulouse

Photo by Studio le Carré
Texte by Jonathan Lagier
Site by Agence Novo

Comment s'y rendre ?

Métro

🅰️Saint-Cyprien – République

Horaires

Lundi 12h00 – 00h00
Mardi 12h00 – 00h00
Mercredi 12h00 – 00h00
Jeudi 12h00 – 00h00
Vendredi 12h00 – 00h00
Samedi 12h00 – 00h00
Dimanche 12h00 – 00h00

Contact

Tél.: 05 61 42 02 22