Actus

La Cité de la santé inaugurée à La Grave

Objectif: créer un nouveau lieu de soin pour les toulousains, en partenariat avec la mairie et le CHU. Le site se refait une beauté,  l’idée étant d’ouvrir La Grave au public et pour se faire deux activités seront combinées au sein du même lieu. En plus d’héberger la Cité de la santé, le projet de reconversion comporte également l’ambition d’ouvrir cet espace historique de la ville de Toulouse, et plus précisément du quartier Saint-Cyprien attractif et dynamique, aux habitants en y déployant une empreinte culturelle !

Le carré historique de La Grave modernisé

La Cité de la santé prend place dans ces infrastructures pour faire la promotion de la santé,  et pour prendre en charge les personnes en situation de vulnérabilité. Pour le CHU de Toulouse, il était indispensable que les locaux continuent d’exercer une activité sanitaire. La Cité s’étend sur l’ensemble de l’espace que l’on appelle “le carré historique de La Grave”, qui jusqu’en 2003 accueillait la cour de maternité. Ce sont donc 4000 m² dédiés à la prévention, aux diagnostics des pathologies ou des dépendances, aux soins et à la recherche, purement ambulatoires. Un investissement de 18 millions d’euros a permis de remettre le bâtiment aux normes? et de réaliser des rénovations extérieures pour accueillir les toulousains comme il se doit.

Un espace culturel et artistique

D’autre part, il a aussi été prévu d’abriter la Cité des arts en plus d’activité strictement médicales. Le maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, a annoncé qu’un pôle artistique investirait les lieux dans l’un des bâtiments adjacents. C’est l’occasion de revaloriser et de dynamiser ce lieu historique ! Ainsi la création d’une Cité des arts devrait rapidement voir le jour en accueillant des espaces de création, d’exposition et d’échanges dans les domaines des arts et du patrimoine. Selon le maire une phase de concertation citoyenne devrait commencer le mercredi 26 juin 2019 et durer jusqu’à noël 2019 pour pourvoir à ces nouveaux espaces culturels !

Texte by Maïlys Llinas
Photos by Agence Novo
Site by Agence Novo