Actus

Le Gardien du Temple, Acte 1, scène 1.

Alors que la troupe “La Machine” s’apprête à donner le coup d’envoi prévu à 18h, la foule commence à s’amasser sur le pont neuf. Sur le toit de l’Hôtel Dieu, une araignée géante est posée, suspendue au bout d’un cable tendu au bout d’une longue grue télescopique que l’on appelle une flèche. La grue est placée dans les jardins de l’Hôtel Dieu, en contrebas du pont neuf sur lequel est positionné un engin mécanique sur roues. Il semble que cet engin soit le support de l’araignée. On peut imaginer que la grue fera voler l’araignée au dessus du toit de l’Hôtel pour aller la poser sur l’engin qui la fera avancer sur le Pont-Neuf en direction du Capitole où elle doit rejoindre Asterion, le Minotaure endormi.

Des abris, perchés à 5m de hauteur sur des nacelles motorisées qui semblent se préparer à suivre le cortège sont prévus pour accueillir des musiciens. Plus loin, un autre engin porte une grappe d’enceintes à la dimension de l’événement, alors que des camions-régie sont équipés de matériel de retransmission capable de transmettre sans fil le son des musiciens aux enceintes géantes, le tout en suivant le mouvement du défilé.

 

L’araignée géante, Ariane, perchée sur le toit de l’Hôtel Dieu

Un abris de musicien perché sur une nacelle

Les enceintes qui suivront le cortège

 

Texte et photos : FD

Comment s'y rendre ?